MPT international

vendredi 22 février 2013

Jappeloup, le film : on l'a vu !!

Hier soir, une partie de la brigade était de sortie pour la projection presse du film dont on parle depuis des mois : Jappeloup.
Alors on avait vu la Bande Annonce, qui donnait envie, mais on craignait quand même de tomber sur quelque chose d'hyper-spécialiste, à la limite du regardable comme "Sport de filles" (vous avez peut être aimé, nous on n'a pas pu terminer !!).
Au final, on vous le dit : courrez au ciné dès la sortie du Film!! C'était vraiment bien ! Si vous lisez ce blog, c'est que vous aimez un minimum les chevaux, et là vous allez vous laisser emporter dans l'histoire de ce petit cheval noir. 





Pour celles et ceux nés dans les 80's et avant, ça vous rappelera forcément de nombreux souvenirs. C'est émouvant, avec des touches d'humour. Guillaume Canet (qui joue Pierre Durand) porte le film. Il a tourné toutes les scènes lui même, s'est remis en selle seulement 6 semaines avant le début du tournage, entrainé par Frederic Cottier (cavalier partenaire de concours de Pierre Durand à l'époque). Pendant le tournage, il a passé 6 à 9h par jour à cheval, tournant toutes les scènes de concours à Fontainebleau. Et du coup, il y a repris goût et on le revoit depuis plusieurs semaines sur les terrains de concours. Il porte le film aussi parce que son histoire est sur certains points liée à celle de Pierre Durand : celle d'un fils qui monte pour son plaisir, mais beaucoup pour faire plaisir à son père.... Ca rend son personnage d'autant plus sincère! Et dernier détail : dans le film, Pierre retrouve sa future épouse Nadia quelques années après avoir participé aux epreuves junior ensemble. Et bien dans la vraie vie, Guillaume Canet et Marina Hands (qui joue Nadia) montaient également ensemble lorsqu'ils étaient jeune! On vous le dit, ce film est plus vrai que nature !
Daniel Auteuil apporte également beaucoup au film, amenant une point d'humour et d'authenticité. Le réalisateur Christian Duguay s'est d'ailleurs inspiré de l'esprit des films de Claude Berri Manon des Sources et Jean de Fleurette pour apporter un esprit terroir au film, avec des scènes d'échanges entre père fils pleines de vérité et de réalité.
Coté chevaux, les chevaux qui incarnent jappeloup rentrent vite dans le personnage également, et à la fin du film, on a l'impression que le petit Jappeloup est de retour !
Et puis, il y a des petits clins d'oeil  : Jean Rocherfort dans le public, Frederic Cottier qui fait la reconnaissance à Fontainebleau (alors qu'un autre acteur..plus jeune.. joue son rôle), Virginie Couperie dans le rôle d'une championne Canadienne, des banderoles Equidia sur le grand parquet. Et le personnage d'Hubert Bourdy qui avait l'air d'être le bout-en-train de l'époque!
Et puis, il y a le personnage de Marcel Rozier... le méchant du film incarné par le ténébreux Tchéky Karyo. L'entraineur de l'équipe de France de l'époque en prend pour son grade ! Est-ce la réalité, est-ce romancé, ou un peu des deux, si certains connaissaient les coulisses de l'époque, racontez nous!!

Alors voilà, on a été emballées!! L'autre partie de la brigade sera à l'avant première officielle la semaine prochaine, avec l'équipe du fim, alors on espère avoir des petites photos à partager avec vous !

La question à laquelle on n'arrive pas à répondre : est-ce que ça va plaire au grand public, aux "non cavaliers"? Trop difficile à dire, trop passionnées pour juger, alors dites nous si votre entourage aime, on ne sait jamais, ça pourrait faire une superbe promotion de notre sport !
Xoxo
Missponytail
   

1 commentaire:

  1. Trop bien. Merci pour ton retour hâte d'aller le voir...

    RépondreSupprimer